Réservez en toute confiance. Nous sommes membres de IATA et APST.

Langue

FAQ
Des reporters JTC

Misasa : exotique mélange entre onsen et traditions

Le Japon est un pays riche en surprises et particulièrement connu pour sa mégalopole. Mais que diriez-vous de sortir des sentiers battus et de découvrir des lieux encore préservés, qui vous assurent un lien privilégié avec les habitants ?
La ville thermale de Misasa est située dans la campagne japonaise et cachée au creux des montagnes du département discret de Tottori, dont les traditions restent intactes depuis des décennies. De ses sources thermales au radium, appelées onsen, au célébre Mont Mitoku en passant par ses nombreux festivals singuliers, cette petite commune qui compte deux lieux enregistrés au Japan Heritage a plus d’un tour dans son sac pour charmer ses visiteurs.

ville misasa japon tottori

Dans un recoin de ce monde, Misasa

Située à l’intérieur des terres, il s’agit de la deuxième plus grande ville du département, elle compte notamment de vastes forêts. Cela explique pourquoi l’on peut y trouver de nombreux paysages différents, au plus grand bonheur des amoureux de la nature. La découverte de Misasa est racontée à travers la légende du Loup Blanc : alors qu’il rencontre un loup blanc pendant son pélerinage au Mont Mitoku, un vassal d’un grand samurai décide lui laisser la vie sauve et ne l’attaque pas. En remerciement, l’animal qui était l’incarnation d’une divinité lui indiqua l’emplacement d’une source thermale. Cette dernière, Kabu-yu, est depuis lors reconnue comme l’origine de Misasa.
Au centre de la ville se trouve le quartier des onsen avec des ryokan, auberges traditionnelles japonaises, qui proposent de déguster un repas traditionnel de saison puis de se prélasser dans les nombreux bains dont l’eau provient de sources chaudes naturelles, célèbres dans tout le Japon pour contenir du radium. L’expérience se termine sous un futon, dans une chambre de tatami typiquement japonaise. En soirée, il est courant de rencontrer des clients vêtus de yukata déambulant dans la rue commercante, donnant à la scène un doux mélange entre un esprit rétro de par l’architecture et traditionel, par l’ambiance qui y règne, idéale pour les photographes en herbe.

onsen bain misasa japon tottori

Purifier son esprit au Mont Mitoku et reposer son corps dans les onsen

Misasa signifie en français « trois matins ». C’est le nombre de jours qu’on dit nécessaires à votre corps et votre esprit pour se reposer. Chaque jour, pour purifier leur esprit, les voyageurs s’adonnent à l’ascension périlleuse du Mont Mitoku, lieu sacré de pélerinage classé au Japan Heritage. Ils se rendent ensuite dans les sources chaudes de la ville, au pied des montagnes, dont les propriétés étonnantes seraient curatives : un dérivé du radium, le radon, vient enrichir les onsen. Ces derniers font la renommée de Misasa, connue dans tout le Japon. Pour les plus téméraires, un bain public mixte se trouvant sur la berge de la rivière est ouvert à tous ! Les plus pudiques se laisseront tenter par l’un des trois bains de pieds disposés autour du quartier des onsen, accessibles à tous.

Festivals de Misasa, perpétuer les traditions

Chaque année ont lieu trois festivals de grande ampleur, témoignant de l’histoire et des traditions de Misasa.

Hanayu-matsuri

Le Hanayu-matsuri a lieu lors de la golden week, c’est à dire début mai. Le festival s’écoule sur plusieurs jours avec au rendez-vous des feux d’artifices, des stands de nourriture de rue japonaise tenus par les locaux, et surtout un tir à la corde géant organisé dans le quartier des onsen. Pour l’occasion, les habitants construisent deux cordes longues de 80 mètres pesant près de deux tonnes avec des racines de glycines. Le jour J, locaux et touristes joignent leurs forces, tous sont invités à participer au tir à la corde. Si l’équipe de l’Est remporte la partie, il est dit que les récoltes de l’année seront bonnes, si c’est l’Ouest, ce sera le commerce qui aura le vent en poupe.

culture misasa japon

Le festival Marie Curie

La scientifique française Marie Curie a découvert le radium en 1898. C'est ce même radium dont on retrouve un dérivé en descendant dans les onsen de Misasa. C’est pourquoi, lors du mois d’août de chaque année, la ville de Misasa célèbre la grande chercheuse lors d’un festival qui s’étale sur plusieurs jours, et ce depuis 1951. Associé à la Japan Heritage Week depuis 2017, de nombreuses manifestations ont lieu lors de ce dernier : concours de pêche (à la main) dans la rivière de Misasa, dégustation de spécialités japonaises, feux d’artifices, parade en vêtements traditionnels et cérémonie officielle en présence de personnalités de l’ambassade de France à Tokyo. Représentatif des « natsu-matsuri », un festival d’été japonais, une ambiance de fête règne dans le village pendant ces quelques jours de célébration.

matsuri festival misasa japon

Festival du feu du Mont Mitoku

Avant que l’hiver et la neige ne s’emparent de Misasa, pourquoi ne pas saisir l’opportunité de participer au festival du Mont Mitoku, situé dans les hauteurs de Misasa ? Ayant lieu le dernier dimanche du mois d’octobre de chaque année, il est ouvert à tous.
Lors de ce festival, les moines revêtissent leurs vêtements traditionnels et entament une succession de prières avant d’allumer un feu et de brûler des gomaki, petit panneaux en bois sur lesquels les visiteurs ont écrit leurs voeux, ce qui permettrait de les faire se réaliser. Vient ensuite l’attraction principale du festival du feu, la cérémonie de la traversée sur feu... pieds nus !

matsuri festival danse traditionnel japon misasa tottori

Se rendre à Misasa

Aujourd’hui, Misasa reste encore discrète auprès des touristes européens, bien que la ville se montre enthousiaste à l’idée d’accueillir des invités du monde entier et de leur faire découvrir la particularité de ses onsen, la majesté du Mont Mitoku, chacun étant inscrit au Japan Heritage.
La ville est accessible depuis l’aéroport de Tottori, ou par train depuis Osaka et Kyoto. Il est cependant nécessaire de faire un changement et prendre le bus jusqu’à Misasa. Il vous faudra compter un changement supplémentaire pour vous rendre jusqu’au Mont Mitoku (toujours en bus). Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur ce site en anglais.

 

Crédits photos : Mairie de Misasa, préfecture de Tottori

Marie Alin
Author: Marie Alin

Coordinatrice des relations internationales pour la ville de Misasa, département de Tottori.
Ma passion pour le Japon apparait à l’école primaire, lorsque mes yeux se posent pour la première fois sur un livre rempli de calligraphies. Depuis, j’ai toujours été fascinée par ce pays. J’étudie la langue et la culture japonaise pendant plus de dix ans en France avant de partir à l’aventure. Mon chemin m’a mené à la ville de Misasa, dans le département de Tottori, loin de la grande métropole japonaise et des sentiers battus. L’idéal pour vivre la vie de campagne à la japonaise !

Vous inscrire avec Facebook

Contacts

Appelez-nous: +33 1 42 96 91 20

ou cliquez ici pour effectuer une demande

Japan Travel Centre Paris par Voyages à la Carte

Inscription à la newsletter


Inscription à la newsletter


Suivez-nous

Réservez en toute confiance.

Dialoguez avec des experts du Japon : +33 1 42 96 91 20
ou cliquez ici pour effectuer une demande

Réservez en toute confiance.

©JAPAN TRAVEL CENTRE - Découvrez le Japon préservé

Langue