Réservez en toute confiance. Nous sommes membres de IATA et APST.

FAQ
From JTC Reporter

Visite gourmande de Sapporo : 5 lieux à ne pas manquer !

01-min

À la découverte de la gastronomie de Sapporo

Bien que les plus célèbres spécialités culinaires de la ville soient la bière Sapporo ou bien la soupe ramen au miso, il y en a pourtant bien d’autres à découvrir. Parmi les nombreuses spécialités qui valent le détour on peut citer par exemple : la soupe au curry de Sapporo et ses nombreuses variantes, les biscuits et gâteaux de la région, ou encore les fruits de mer de la baie d’Ishikari.

La gastronomie de Sapporo bénéficie particulièrement de la fraîcheur et de la qualité gustative des fruits et légumes de Hokkaidô, ainsi que des produits de la mer qui l’entoure. En effet, l’île de Hokkaidô se distingue des autres régions du Japon, du fait qu’elle est peu densément peuplée et comprend de nombreuses plaines propices à une agriculture variée et de qualité. C’est également une des rares régions du Japon où l’on peut consommer du gibier et de l’agneau. C’est aussi là que sont produits la grande majorité des produits laitiers japonais, ce qui permet la confection de délicieuses patisseries. Plus surprenant encore, on y trouve même des vignobles et des fromageries à la japonaise ! Dans cet article, je vous présente les endroits à ne pas manquer à Sapporo dans votre découverte gastronomique de la ville.

 

Flâner le long du parc Odori

02-min
Le parc Odori, c’est un peu le Champ-de-Mars de Sapporo. Le parc commence près de la rivière Sosei avec la tour de télévision de Sapporo pour point de départ, et continue sur 1,5 km jusqu’au Shiryokan, ancienne court d’appel de Sapporo. Ce parc accueille de nombreuses festivités telles que le Sapporo Odori Beer Garden en été, le festival d’automne en septembre, ou encore le festival de la neige en février.
Il s’y tient en ce moment la 10ème édition du festival d’automne de Sapporo qui rassemblent en un seul lieu de nombreuses spécialités culinaires de la région. On peut y déguster les plats des meilleurs restaurants de la ville, tout en découvrant par exemple les bières locales ou bien les vins de la région. On y trouve aussi des mets de cuisine fusion, dont les japonais sont des grands amateurs, comme par exemble des gyozas (raviolis japonais) fourrés au foie gras !

03-min
Du fait de son succès, ce grand évènement culinaire n’a eu de cesse de se développer au cours des années. Il s’étend désormais sur plus de trois semaines et investit la quasi totalité du parc Odori ainsi que d’autres lieux de la ville. Il s’y déroule également des festivals dans le festival, tels que le festival de ramen ou bien le jardin des desserts sur la place Akapla. Cette édition se superposant au festival international d’art de Sapporo, vous pouvez aussi y découvrir des créations de chefs locaux aux couleurs du festival d’art !
Voir la page suivante en anglais pour les détails

 

Visiter le Musée de la bière Sapporo et la Sapporo Factory

04-min
Rien de mieux que de se rendre directement à la source pour apprécier la bière Sapporo ! La brasserie Sapporo est la plus ancienne du Japon ; sa fondation remonte à 1876. La ville de Sapporo a été choisie pour son climat qui se prêtait le mieux à la confection de la bière. Il est possible de visiter le musée puis d’y déguster différents types de bière dont certaines ne se consomment que dans cette partie du Japon.
Je vous conseille d’accompagner votre brevage d’un plat originaire de Hokkaido : le Genghis Khan. Et oui, Genghis Khan est également une spécialité culinaire. Il s’agit de viande d’agneau préparée sur un gril dont la légende dit que la forme serait inspirée de celle d’un casque de soldat mongol. Hokkaido est l’une des seules régions japonaises consommant de l’agneau, donc autant en profiter !
Voir la page suivante en anglais pour les détails

 

Déguster les fruits de mer du marché Nijô

05-min
Ce marché de produits de la mer existe depuis l’époque Meiji et on l’appelle souvent « la cuisine de Sapporo ». Il est situé près de la rivière Sôsei dans le centre ville et ouvre à partir de 7 heure du matin. On y trouve du crabe, des coquilles Saint-Jacques, de l’oursin, des huîtres et autres fruits de mer et poissons fraîchement pêchés dans les mers entourant l’île de Hokkaidô.
Autour du marché se trouve également de nombreux restaurants où l’on peut savourer des spécialités de la mer locales, telles que le sashimi de crabe ou encore le Sanshoku-don : un bol de riz garnis d’oursin, d’œufs de saumon et de crabe. Il s’y trouve également le Noren Yokocho, une allée de petits restaurants servant toutes sortes de cuisines jusque tard le soir.
Voir la page suivante en anglais pour les détails

 

Arpenter la galerie marchande de Tanukikoji

Le tanuki, une sorte de blaireau japonais, est la mascotte de cette galerie couverte regorgeant de magasins, restaurants et bars. Vous y trouverez des magasins de souvenirs et des restaurant de spécialités de Sapporo, telles que les miso-ramen. Ces nouilles ramen sont servies dans un bouillon miso, et on y ajoute un peu de beurre et de maïs pour parfaire le tout. Les soupes de ramen garnies de crabe et fruits de mers sont également populaires.
Je vous conseille de ne pas manquer également une spécialité moins connue des touristes étrangers : la soupe au curry de Sapporo. Elle ne paye peut-être pas de mine par son nom, et pourtant c’est le plat incontournable de la ville. Il s’agit d’une soupe dont on choisit le niveau d’épice (généralement entre 0 et 10, parfois l’échelle monte jusqu’à 50 pour les plus intrépides).

06-min
Cette soupe au curry est copieuse en légumes dont la fraîcheur est la clé du succès de ce plat. Il est possible de choisir entre plusieurs garnitures telles que poulet croustillant, poisson, ou bien légumes uniquement. Le tout est accompagné de riz blanc. Chaque restaurant de soupe au curry possède sa propre recette, et les variantes sont nombreuses !
Voir la page suivante en anglais pour les détails

 

Sortir dans le quartier nocturne de Susukino

07-min
Le quartier de Susukino, c’est le lieu où sortir à Sapporo. étant originellement le quartier chaud de la ville, il a accueilli au cours des années de plus en plus de restaurants et de bars qui sont venus s’y installés. Les bars japonais, appelés izakaya, sont l’endroit idéal pour apprécier la convivialité de la ville de Sapporo, tout en s’essayant aux alcools et amuse-bouches locaux, à savoir les zangis (poulet frit), la salade de ramen ou la viande de biche.
Il existe une tradition après avoir bu entre amis ou collègues de clore la soirée par une soupe ramen, qu’on appelle alors shime-ramen (littéralement « ramen de clôture »). Récemment le shime-parfait est également populaire ! Dans ce cas il s’agit de finir la soirée avec un parfait japonais, n’ayant strictement aucun rapport avec le parfait français. Il s’agit d’un assortiment de crème glacée et de biscuits empilés dans une coupe de glace. Certains restaurants et cafés sont spécialisés là dedans et n’ouvrent que dans le milieu de la nuit.
Voir la page suivante en anglais pour de nombreuses recommandations de cafés et de restaurants de Sapporo

 

En conclusion...

Tout comme la cuisine française, la cuisine japonaise a été désignée patrimoine mondiale immatérielle par l’UNESCO. C’est une cuisine extrêmement variée, qui ne se limite pas au poisson cru comme on l’imagine parfois en France. La gastronomie japonaise comprend une multitude de spécialités que l’on ne trouve souvent pas dans les restaurants japonais en France bien malheureusement. De plus, les Japonais sortant régulièrement manger au restaurant, les prix sont bien plus abordables qu’en France.
Bien que la cuisine japonaise dans son ensemble soit reconnue pour sa qualité, la région de Hokkaidô dispose d’un milieu agricole particulièrement favorisé, ainsi que d’une mer riche en produits de la mer. C’est la qualité de cet environnement qui apporte sa saveur unique à la cuisine de Sapporo, mais aussi son esprit créatif et d’ouverture qui pousse la ville à toujours innover et créer de nouvelles recettes qui surprennent et réjouissent nos papilles !

Alice Rouaud
Author: Alice Rouaud

(Coordinatrice de Relations Internationales à l'Hôtel de ville de Sapporo)

J'ai debuté mon apprentissage du japonais, comme simple passe temps au départ, il y a plus de 10 ans. Suite à mon premier voyage au Japon, mon intérêt pour ce pays n'a cessé de grandir, et j'ai ainsi décidé d'intégrer le cursus d'Etudes japonaises de l'Université Paris Diderot - Paris 7.
Au cours de mes études, j'ai eu l'opportunité de résider au Japon à deux reprises : une première fois à Kobe, et une seconde fois à Osaka.
Suite à mon master, j'ai candidaté au programme JET et ai obtenu mon poste actuel de coordinatrice de relations internationales à l’hôtel de ville de Sapporo. C'est ainsi que j'ai maintenant le privilège de découvrir la ville de Sapporo et sa région, Hokkaido, un peu plus chaque jour !

Vous inscrire avec Facebook

Suivez-nous

  • facebook
  • twitter
  • google plus
  • instagram
  • vimeo

Contacts

Appelez-nous: +33 1 42 96 91 20

ou cliquez ici pour effectuer une demande

Japan Travel Centre Paris par Voyages à la Carte

Inscription à la newsletter


Inscription à la newsletter


Suivez-nous

Réservez en toute confiance.

Réservez en toute confiance.

  • IATA
  • APST
  • Emp

©JAPAN TRAVEL CENTRE - Découvrez le Japon préservé