Réservez en toute confiance. Nous sommes membres de IATA et APST.

Langue

Information importante

L'agence a rouvert ses portes, mais nos conseillers travaillent toujours autant que possible à distance, avec des horaires réduits. Toute ... ...Voir plus

Des reporters JTC

Onomichi, petite ville portuaire rétro

S’il est une destination à ne manquer sous aucun prétexte lorsqu’on visite la préfecture d’Hiroshima ou la région de Setouchi, c’est bien la petite ville portuaire d’Onomichi

Située dans un cadre splendide, entre mer de Seto et montagnes, cette ville paisible, appréciée de tout temps par les écrivains, poètes et cinéastes japonais, tels que Basho ou Ozu, vous séduira à coup sûr. 

En flânant dans Onomichi, on se laisse doucement saisir par le charme des décors rétro-nostalgiques auquel la présence inattendue mais discrète de lieux plus branchés ajoute une touche unique. Car en effet, si la population d’Onomichi est plutôt âgée, la ville attire aussi des jeunes venus des grandes métropoles. 

La piste cyclable de Shimanami Kaido et Onomichi U2 

Onomichi se situe au point de départ du fameux Shimanami Kaido. Cette piste cyclable de 70 km qui permet de rejoindre Shikoku en traversant la mer et en passant par 6 îles, a été désignée comme l’une des 7 plus belles pistes cyclables au monde par CNN. 

Mais avant de prendre la route, une halte au Onomichi U2 s’impose ! Cet ancien entrepôt, situé en bord de mer, a été reconverti en espace au design raffiné. Il abrite un hôtel pour cyclistes, un café avec terrasse, un restaurant, un bar, une boulangerie, des boutiques et un magasin de vélo.

La shōtengai rétro 

Si vous avez déjà visité des villes japonaises, vous connaissez certainement ces allées commerçantes couvertes que l’on appelle shōtengai en japonais. Celle d’Onomichi est délicieusement vieillotte. Pas de Starbucks, ni d’H&M, seulement des petits commerces familiaux aux enseignes instagrammables, des étals de fruits et légumes et quelques boutiques ou cafés plus récents. 

Le Mont Senkō-ji 

On peut accéder au sommet du Mont Senkō-ji en téléphérique, mais ce serait vraiment dommage de se priver des nombreuses découvertes que l’on fera sur les chemins qui y mènent à pied. 

Le chemin des temples 

Ce chemin s'étend sur 2,5 km d’Ouest en Est et permet de visiter plus d’une vingtaine de temples, mais on peut aussi l’emprunter et bifurquer sur de petites allées et escaliers bordés de cafés, boutiques et vieilles maisons abandonnées. Elles sont nombreuses à Onomichi, et des projets de restauration sont en cours depuis quelques années. 

La pagode Kaiuntō et le Temple Senkō-ji 

Avant d’atteindre le Temple Senkō-ji, on s’arrêtera pour admirer la vue depuis la pagode Kaiuntō, une jolie pagode à trois étages qui dépend du temple Tennei-ji. 

Comme tous les temples de la secte bouddhiste Shingon, le Senkō-ji dégage une aura mystique et regorge de surprises : petits recoins, statuettes et pavillons, murs de plaquettes ema et messages divinatoires o-mikuji. Il se fond merveilleusement bien avec la nature environnante et l’énorme rocher auquel il est adossé, et la vue depuis son clocher est à couper le souffle. 

L’allée des chats et le sanctuaire Ushitora 

Pour redescendre vers la ville, l’étroite allée des chats (Neko no hosomichi) permet de faire une promenade agréable au milieu de pierres rondes fukuishineko et autres décorations à l’effigie du félin. On peut ensuite visiter le charmant sanctuaire Ushitora

Les délicieuses ramen d’Onomichi 

Ce qui fait la spécificité des ramens d’Onomichi est ce bouillon à base de sauce soja et petits poissons de la mer intérieure. 

Il existe différentes variantes de ces ramens et chaque restaurant propose sa propre recette, mais les kakuni ramen d’Ichibankan valent vraiment le détour ! 

Elles sont composées de nouilles fabriquées sur place, d’un délicieux bouillon qui contient aussi du porc et de l’os de poulet, et sont agrémentées de tranches de porc kakuni moelleux, d’œuf, de menma (pousses de bambou fermenté) et de negi

Le Onomichi Denim project 

Enfin, si vous souhaitez faire un peu de shopping et rapporter un souvenir original, foncez à la boutique de jeans Onomichi Denim Shop. La région est réputée mondialement pour sa production de denim de très haute qualité, et le projet Onomichi Denim Project en fait une utilisation particulièrement intéressante. En effet, la boutique propose des jeans portés un an par des travailleurs locaux tels que des charpentiers, des pêcheurs, des moines bouddhistes, ou bien encore des cuisiniers. Chaque pièce acquiert ainsi une usure unique et naturelle, et un peu de l’âme d’Onomichi.

 

 

Judith Cotelle
Auteur: Judith Cotelle

Tombée sous le charme d’Hiroshima et de ses habitants au cours de l’été 2006, je me suis installée dans la ville dès l’année suivante. Tout en continuant à partager mes découvertes et mon quotidien sur le blog jud-hiroshima.com, j’ai passé deux ans à travailler pour la promotion touristique de Miyajima avant de retourner au graphisme, et exerce en freelance depuis 2019.

Vous inscrire avec Facebook

Contacts

Appelez-nous: +33 1 42 96 91 20

ou cliquez ici pour effectuer une demande

Japan Travel Centre Paris par Voyages à la Carte

Inscription à la newsletter

*En m’inscrivant à cette newsletter,
J’accepte la Politique de Confidentialité.

Inscription à la newsletter

*En m’inscrivant à cette newsletter,
J’accepte la Politique de Confidentialité.

Suivez-nous

Dialoguez avec des experts du Japon : +33 1 42 96 91 20
ou cliquez ici pour effectuer une demande

Réservez en toute confiance.

©JAPAN TRAVEL CENTRE - Découvrez le Japon préservé

Langue