Réservez en toute confiance. Nous sommes membres de IATA et APST.

Langue

Information importante

L'agence a rouvert ses portes, mais nos conseillers travaillent toujours autant que possible à distance, avec des horaires réduits. Toute ... ...Voir plus

Des reporters JTC

Kobe, ville cosmopolite entre mer et montagnes

Voisine d'Osaka, Kobe est la capitale de la préfecture de Hyogo et son principal atout est qu'il est possible de profiter de la mer et de la montagne en un jour. Bien que tristement connue pour le grand tremblement de terre qui la ravagea en 1995, celle-ci a su renaître de ses cendres.  Le lointain village de pêcheurs est devenu une ville multiculturelle grâce à son étroit passé avec l'Europe qui la forgea telle qu'elle est aujourd'hui et créa ainsi sa propre culture. So just Be Kobe !

Harmonieux melting pot

Près du centre ville de Sannomiya, le quartier de l'ancienne concession étrangère témoigne du passé de la ville portuaire. Ses grandes rues aérées au ciel dégagé ainsi que ses bâtiments rappelant l'Europe sont sa marque de fabrique. De nos jours, ces bâtisses abritent des magasins, des restaurants, des cafés et bien d'autres, si les murs pouvaient parler, ils seraient passionnants à écouter. De même que le quartier Kitano qui rassemble bon nombre de jolies maisons de marchands étrangers de l'époque qui ont été reconverties majoritairement en musées. Nankin Machi, le quartier chinois, fait aussi partie de cette multiculturalité qui permet de quitter le Japon le temps d'un instant. Kobe possède une grande ouverture d'esprit, dès le début les étrangers et les japonais cohabitèrent en harmonie en s'adaptant aux cultures des uns et des autres.

 

Bord de la mer

Le port de Kobe et sa tour écarlate sont le symbole de la ville car c'est ici que tout commença. Ouvert vers l'horizon et invitant au voyage celui propose diverses croisières dans la baie qui permettent de voir la ville sous un autre angle. Le Meriken Park abrite également un mémorial concernant le tremblement de terre de 1995, un passage obligé pour comprendre l'ampleur des dégâts.

 

Découverte du Bouddha de Kobe

A une station de métro du port, dans un quartier résidentiel se cache le bouddha de Kobe. En effet, dans une ville où se mêlent plusieurs cultures, religions et lieux de cultes, le bouddhisme a toujours sa place. Bien qu'il s'agisse d'un des plus grands bouddha du Japon, celui-ci est peu connu et peut ainsi être visiter au calme, de quoi méditer en bonne compagnie.

Jardin japonais Sorakuen

Non loin de la gare Motomachi se dissimule le seul jardin japonais traditionnel de Kobe, le Sorakuen. Une oasis au milieu du béton qui appelle au calme et à la contemplation. Ses azalées printanières et ses érables rouges automnaux l'habillent au gré des saisons modifiant ainsi son paysage afin de ne pas lasser les yeux de ses visiteurs.

Escapade en montagne

La gare Shin-Kobe, étant à flanc de montagne, sert de point de départ de randonnée. D'un coup en pleine montagne, voilà un moment de répit dans la nature où seuls le bruit de l'eau et des oiseaux résonnent. Puis à seulement 15min de marche l’attraction principale apparaît, la cascade Nunobiki. Ce chemin de randonnée continue et serpente dans la montagne, mais en faisant demi-tour, la rivière Ikutagawa sert de guide pour rejoindre le centre ville de Sannomiya. Au printemps se sera sous les cerisiers que le retour se fera.

Ambiance pittoresque et onsens

Au cœur des montagnes de Kobe, se trouve Arima-onsen, une ville thermale célèbre pour ses onsens, ses sources chaudes, et qui fait partie des trois plus anciennes sources thermales du Japon. En fait, Arima-onsen dispose de deux sources. La kinsen qui est connue pour sa couleur rouille et réputée pour ses propriétés bienfaitrices pour la peau car elle est chargée en fer et en sodium. Puis la ginsen qui est claire et plutôt conseillée pour soigner les douleurs musculaires car elle contient du carbonate et du radium. Très appréciée des touristes étrangers et Japonais, Arima-onsen rassemble hôtels et ryokans, auberges traditionnelles japonaises, afin de profiter au maximum des onsens. Loin de l’effervescence des grandes villes, c'est avant tout un lieu de détente, idéal pour y passer une nuit. Ses étroites ruelles sont pleines de charme qui rappellent un Japon d’autrefois aux airs d’Edo et qui vous permettront peut-être d'y croiser des geisha !

Kobe à vol d'oiseau

En prenant un peu de hauteur à divers endroits de la ville, on a droit à de très jolies vues. Depuis l'observatoire du 24ème étage de la mairie, ou de la tour du port de Kobe, la vue parle d'elle-même et permet de prendre conscience de la proximité de la mer et de la chaîne de montagne qui bordent la ville. La vue depuis le jardin botanique Nunobiki Herb Garden offre principalement un panorama de la ville et la mer. Cependant, c'est de nuit, au somment du Mont Maya que le spectacle est le plus incroyable avec la Vue à 10 Millions de Dollar où les lumières étincelantes de Kobe et d'Osaka ne font qu'un.

Initiation au saké japonais

Kobe est célèbre non seulement pour son bœuf, mais également pour son saké. En effet, quelques brasseries de saké occupent la région de Nada réputée pour la qualité de ses eaux de sources. Afin de s'imprégner de cette culture de l'alcool de riz il est possible d'y faire des visites guidées avec dégustation et certaines disposent de musées qui retracent l'histoire et la fabrication du saké japonais.

Kobe Pratique

Comment s'y rendre?

Depuis Osaka, via la ligne JR ou via la ligne Hankyu, Kobe est accessible en 30 minutes en prenant un train express. Depuis Kyoto, le trajet en train express durer 1h. Cependant, regarder défiler mer et montagnes à travers les fenêtres permet de ne pas voir le temps passer. La ville est non seulement desservie par le shinkansen à la gare Shin-Kobe, mais dispose également d'un petit aéroport pour des vols domestiques. Ce dernier est d'ailleurs accessible en ferry depuis l'aéroport international d'Osaka moyennant une traversée de 30 minutes.

 

S'y déplacer

On peut facilement se déplacer à pieds au sein de Kobe, c'est très agréable de déambuler dans ses grandes rues. Les deux lignes de métro, une longeant la mer et l'autre longeant la montagne, sont très pratiques et il y a aussi une navette qui circule pour desservir les principaux lieux touristiques de la ville. Pour accéder aux Mont Rokko et au Mont Maya, il y a des bus qui permettent de rendre aux funiculaires.

 

 

Eva Colomera
Auteur: Eva Colomera

Enseignante de Français Langue Étrangère et guide touristique à Kobe, cela fait bientôt 10 ans que je réside au Japon. Amoureuse des langues étrangères, j’ai voulu étudier le japonais à l’université et alors je n’avais jamais songé vivre à l’étranger, j’y ai rencontré celui qui devînt mon mari et que je suivi sur l’archipel. J’habite dans la région du Kansai, pile poil entre Kobe et Osaka, j’adore voyager, la photographie et explorer de nouveaux endroits et c’est avec plaisir que j’aime partager mes découvertes sur mon blog.

Vous inscrire avec Facebook

Contacts

Appelez-nous: +33 1 42 96 91 20

ou cliquez ici pour effectuer une demande

Japan Travel Centre Paris par Voyages à la Carte

Inscription à la newsletter

*En m’inscrivant à cette newsletter,
J’accepte la Politique de Confidentialité.

Inscription à la newsletter

*En m’inscrivant à cette newsletter,
J’accepte la Politique de Confidentialité.

Suivez-nous

Réservez en toute confiance.

Dialoguez avec des experts du Japon : +33 1 42 96 91 20
ou cliquez ici pour effectuer une demande

Réservez en toute confiance.

©JAPAN TRAVEL CENTRE - Découvrez le Japon préservé

Langue